Dur de faire de se retrouver parmi tous ces nouveaux postes qui apparaissent avec l’émergence de la technologie. On a décidé de vous aider à identifier les 5 jobs les plus convoités…

Développeur FullStack JS 

Développeur Back-End  

Développeur Front-End 

Data Scientist 

UX Designer

Développeur FullStack JS 

Le “couteau suisse” des développeurs. Ces compétences ne se limitent pas à une spécialité. Pluridisciplinaire par excellence, sa formation polyvalente lui permet de travailler sur plusieurs outils informatiques. Il maîtrise toutes les technologies nécessaires pour exécuter, à lui seul, un projet de A à Z. Ce profil est évidemment très convoité par les entreprises, vu qu’il leur permet de réduire le nombre d’employés à rémunérer. 

Son rôle dépend de la société dans laquelle il travaille. Généralement, il est responsable sur la partie Front End et Back End d’un projet, de la base de données de celui-ci, ainsi que de son infrastructure et sa structure.

Ses compétences : 

Sens de la logique, pragmatisme, patience et adaptabilités sont des qualités qui définissent le profil d’un développeur FullStack JS. 

En ce qui concerne les compétences technique, ce dernier doit avoir des compétences polyvalentes et maîtriser plusieurs langages qui dépendent du paradigme dans lequel il se trouve. Il touche à tout, surtout aux technologies les plus récentes et aux incontournables JavaScript, HTML, CSS, Node JS, Python…

En sa qualité de grand acharné, il est le développeur qui passe le plus de temps à s’entraîner.

nbr d'heures travail FullStack JS
nbr d’heures travail FullStack JS

Développeur Back-End  

Il développe sur des applications web, desktop et mobile. Son travail n’est pas accessible à l’utilisateur. 

En effet, il travaille sur le Back Office ou admin du site web. Son rôle consiste dans la mise en place, la maintenance et la configuration du serveur. 

Lui aussi, travaille sur l’interface. Il doit s’assurer que celle-ci est conviviale et compréhensible aux autres responsables concernés tels que les “content managers”

Ses compétences : 

Tout comme le développeur FullStack JS, le développeur Back-End doit avoir un sens aigu de la logique et beaucoup de pragmatisme. 

Les technologies qu’il doit impérativement maîtriser sont JavaScript, Node JS et mongo DB, Python…

Les développeurs Back-End, apparaissent dans les catégories qui ont suivi la plus longue formation, à côté des data scientists, avec une moyenne de 8 mois. 

nbr d'années formation
Nbr d’années de formation

Développeur Front-End 

Il n’est ni designer, ni intégrateur, ni webmaster ! 

Le développeur Front-End est apparu avec les applications web “Single Page Application”. Ainsi, le développeur JavaScript moderne doit maîtriser les frameworks évolués tels que React et Angular.

Le fait qu’il ne soit pas un designer, ne veut pas dire qu’il est insensible à l’esthétique, ou l’utilisateur. D’ailleurs, le développeur Front-End collabore avec le UX designer et le UI designer.

Il est aussi responsable du caractéristique “responsive”, “progressive” du site web sur toutes les plateformes. Mais aussi de l’accessibilité du site sur tous les navigateurs. 

Ses compétences : 

Bien sûr…. JavaScript ! Ce langage ne sert pas seulement en Back-End comme le penseraient plusieurs. Un développeur Front-End doit donc maîtriser les frameworks de JavaScript ainsi que ses librairies. Il peut aussi être amené à manipuler HTML ( HTML sémantique par exemple pour rendre l’application SEO friendly ) et CSS pour faciliter l’écriture et la manipulation du code. 

Data Scientist 

Le Data scientist est le spécialiste des données. Il a pour principale mission la gestion et l’interprétation du Big Data. Il se détache des outils statistiques traditionnelles et se retourne vers les services web pour jouer avec les chiffres, dont il est l’expert, pour en tirer des indicateurs et des interprétations sur lequel il s’appuiera pour élaborer les recommandations stratégiques à donner à la direction de l’entreprise. 

Il est le pro des modèles prédictifs de données et des algorithmes. Il les conçoit dans le but de dégager des tendances et consommation, le profil d’un client type ou les attentes du consommateur, par exemple.

Ses Compétences :

Ca va de soi qu’un data scientist doit avoir des compétences en statistiques et en mathématiques. Pas facile de jongler avec autant de chiffres quotidiennement ! 

De la rigueur, de l’organisation et de la créativité sont aussi des qualités qui feront de vous un bon data scientist.

Il doit aussi avoir de l’expérience en Marketing et en Finance, vu qu’il fournit des conseils majoritairement en ces domaines.

UX designer 

Il est le responsable numéro un de l’expérience utilisateur. 

Il ne cherche pas seulement à créer du trafic, mais à séduire l’utilisateur en lui assurant une expérience parfaitement adaptée à ses besoins et ses attentes. 

Pour ce faire, il dresse un portrait de l’utilisateur, en se basant sur plusieurs critères, à savoir, la localisation géographique, l’âge, le genre… et imagine un scénario précis de son expérience. Il se mettra dans la peau de ce personnage et prédira ses attentes, ses motivations et ses sources de frustration.

Une fois cette étape réalisée, il procédera à la décortication et l’analyse de chaque détail et chaque élément de ce scénario afin de les améliorer. 

C’est la phase de l’idéation. 

Enfin, le UX designer verra ces efforts récompensés quand il pourra créer un prototype qu’il soumettra à des tests dans des “focus groups”.

Ses compétences :

Un UX designer doit d’abord être à l’aise avec les outils d’analyse et de benchmark. En effet, c’est à travers ces outils qu’il pourra définir son utilisateur cible. Aussi, il doit avoir une maîtrise parfaite du web marketing et des outils du design. 

Outre que les qualités techniques, le UX designer doit savoir écouter et analyser les remarques données par les “focus groups” par exemple. Il doit aussi avoir un sens de l’esthétique, de l’innovation et de la créativité. 

quote job
quote job

Chacun de ses jobs a ses propres caractéristiques. Pour faire un choix, il faut savoir identifier celles qui vous correspondent. Et n’oubliez pas l’important est de faire le métier qui vous aimez, celui qui vous rend heureux. 

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *