Le marché de l’emploi en Tunisie -mais aussi dans le monde- est en crise, ce n’est un secret pour personne.

Selon les chiffres de l’Institut National de la Statistique, le taux de chômage se situe aux alentours de 15,3% au deuxième trimestre 2019, avec un taux de diplômés de l’enseignement supérieur au chômage qui atteint les 28,0%. Un chiffre saisissant qui démontre l’inadéquation entre l’offre et la demande.

Il suffit d’aller sur les sites spécialisés pour se rendre rapidement compte que les métiers liés au Digital occupent la part du lion dans les offres d’emplois. 

“Nous recevons entre 250 et 300 offres d’emplois par mois de la part d’entreprises qui recherchent des profils de développeurs, de designers ou de profils dans le digital marketing” assure l’un de ces sites à GoMyCode avant de poursuivre: “Malheureusement, le taux de conversion par la suite reste marginal, car malheureusement ces profils sont rares”.

En effet, il existerait en moyenne en Tunisie, un candidat pour 35 offres d’emplois dans les nouveaux métiers du Digital. Un gap énorme que GoMyCode vise à combler à travers ses programmes d’éducation avec pour ambition de former la prochaine génération de développeurs et de la connecter avec les entreprises. 

Pourquoi se reconvertir? 

Et si la solution pour les diplômés chômeurs se trouvait dans la reconversion professionnelle? 

En effet, aujourd’hui, la reconversion professionnelle est une formidable opportunité pour “déboucher les secteurs saturés et boucher les secteurs demandeurs” comme l’a affirmé le directeur de l’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant (ANETI) Youssef Fenira, alors à la tête du CORP. Face à l’essor du digital, les nouvelles technologies et la révolution numérique au sein des entreprises ont donné naissance à pléthore de nouveaux métiers liés de près ou de loin à l’informatique et au web, qui fera du numérique le secteur le plus porteur de nouveaux emplois.

“91% des chercheurs d’emploi ont affirmé qu’ils sont tentés par l’idée de la reconversion professionnelle” selon le Centre d’Orientation et de Reconversion Professionnelle

C’est à travers cette réflexion que plusieurs jeunes ont décidé de tenter l’aventure de la reconversion, notamment à travers les programmes de formation dispensés par GoMyCode. C’est le cas notamment de Khaled Ben Amor, analyste financier, qui a décidé de suivre la formation en développement web: “C’était un choix de reconversion professionnelle pour me rapprocher plus du métier de Business Analyst, où il me faut des connaissances en I.T. . J’ai donc fait une formation en développement web pour compléter et renforcer un peu plus mon profil”.

Selon lui, “il n’est jamais trop tard pour une reconversion professionnelle, et ce n’est pas impossible. J’ai réussi à passer du domaine de la finance à celui de l’I.T.” assure-t-il.

Même son de cloche du côté de Siwar Jlassi qui a, elle aussi, suivi la formation en développement web de GoMyCode: “J’ai suivi un cursus d’ingénieur en textile avant de travailler en tant que responsable production dans une industrie qui fabrique les chaussures. Si j’ai fait la formation de GoMyCode, c’est parce que je souhaite faire une reconversion professionnelle vers les métiers du développement web après une expérience difficile dans le secteur de l’industrie”.

Dans la ruche de GoMyCode, les exemples sont légions: “Je suis issue d’une formation en commerce électronique. Je me suis éloignée du secteur technologique pendant 3 ans. Mais grâce à la méthode d’auto-apprentissage, j’ai pu me relancer dans le domaine du coding. Maintenant, je sais que je suis capable d’apprendre n’importe quelle nouvelle technologie, chose qui va m’aider à intégrer le marché de l’emploi” assure pour sa part Marwa Talmoudi qui a suivi la formation en FullStack JS.

Intégrer le marché de l’emploi mais aussi parier sur l’avenir

Si de nombreuses personnes suivent les formations dispensées par GoMyCode dans l’objectif de trouver un emploi après une reconversion professionnelle face à un marché saturé, celles-ci permettent surtout de prendre de l’avance sur l’avenir. C’est le cas par exemple d’Anis Menana, chef cuisinier qui a suivi la formation en FullStack JS afin de développer une application culinaire.

Mais c’est surtout pour préparer les métiers de demain que le développement informatique est la solution. En effet, dans les 30 métiers de demain, le magazine Capital en recense une grande majorité liés au Digital comme par exemple: Consultant en transformation digitale santé, Ingénieur modélisation et simulation numérique, Ingénieur IA, Ingénieur cloud computing, Pentester, ou encore Développeur blockchain.

Mieux encore, selon un rapport de Dell et “l’Institut pour le Futur”, 85% des emplois de 2030 n’existent pas aujourd’hui.

Et si vous preniez dès aujourd’hui votre avenir en main? 

Retrouvez les programmes de formations proposés par GoMyCode et réservez votre place dès maintenant sur le 31 314 570 ou directement sur notre site web: https://gomycode.co/inscription

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *