Et si l’Intelligence Artificielle réussissait à relancer le cinéma muet? 

C’est peut-être ce qui arrivera grâce à l’IA et au talent du développeur russe Denys Shiryaev, qui a réussi la prouesse de mettre en 4K, un des monuments de l’histoire du cinéma, “L’arrivée du train en gare de La Ciotat“, tourné par Louis Lumière en 1895, montrant ainsi la voie sur la manière dont la technologie peut être utilisée pour changer les choses.

Faisant balancer le film de 50 secondes au 21ème siècle, le développeur russe a donné l’impression que le film a été tourné, aujourd’hui, avec un smartphone ou une GoPro.

La version 4K réalisée par Denys Shiryaev

La version originale

Deux applications commerciales accessibles à tous utilisées

Pour réaliser son “tour de magie”, le développeur a utilisé des applications d’édition d’images accessibles à tous, employant des réseaux de neurones: Gigapixel AI et DAIN . Il a ainsi pu non seulement rendre l’image réaliste, très loin du flou et de la pixelisation présente dans la version originale, mais il a également augmenté la fréquence d’images de 16 images par seconde à 60 images par seconde sans que le rendu final ne soit saccadé. 

En effet, Gigapixel AI permet d’analyser une image, ses détails et sa structure pour la ‘compléter’ réussissant à rendre les images plus nettes et plus claires, même après un agrandissement de 600%. Quant à DAIN, il imagine et insère des images, que l’algorithme pense manquante au film, entre les images existantes.

Cette technique, totalement différente des techniques de “restauration classique”, comme le upscaling -à savoir la simple augmentation de la résolution du film-  permet d’améliorer la qualité d’image et “d’imaginer et insérer” une image grâce à l’Intelligence artificielle.

Une technique pas totalement rodée mais…

Si le résultat est exceptionnel, on peut cependant remarquer certaines imperfections en s’attardant sur certains détails de la vidéo, comme par exemple la présence de certains flous, des ondulations du train ou encore la ‘fusion’ de certains piétons. 

En mode plein écran, certaines anomalies apparaissent au niveau des raccords notamment sur les contours des objets.

Cette technique, qui enthousiasme de nombreux experts, une fois améliorée pourra offrir des débouchés intéressants pour le monde du cinéma, et principalement du cinéma muet qui pourra connaître une renaissance en version numérisée et augmentée. 

Et dire que tout cela est partie d’une simple idée d’un jeune développeur russe…

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *